Jeunes africains instruisez-vous… et sortez masqués

La statue de Cheikh Anta Diop devant l’université qui porte son nom est la seule masquée à ma connaissance et qui en change régulièrement pour nous éprouver davantage devant la réalité mensuelle de son avenue. Bonne matinée… masque ajusté. Ce satané virus qui n’a pas besoin de visa voyage et s’installe dés que vous l’invitez. Lavez-vous les mains !

Il est fondamental de rappeler que l’apprentissage aux hiéroglyphes au lieu de projeter des pierres. Surtout nous devons rappeler que la section égyptologie a besoin de candidats. Hé arrêtez grenades et pierres et masquez-vous !

« Ni pierres ni parrain, armez-vous de science et d’humilité. ©

À “LA PLACE DES NATIONS” devenue champ de retraite des étudiants affrontant la police… chaque mois depuis une décennie… sur cette avenue qui accueille depuis plusieurs mois cette statue ne cesse de “HÉLER” sans bruit… masque régulièrement renouvelé… »Jeunes africains, armez vous en science jusqu’aux dents, et si vous manquez d’unir l’Afrique, vous ne serez pas au rendez-vous du troisième millénaire. »

L’ART EST À LA NATURE… CE QUE L’ALLÉGORIE A D’HISTORIQUE…

“Si l’on pense qu’un arbre est le lieu de nos ancêtres, il devient une personne et l’on ne songe pas à le fendre pour observer les tubulures, la montée de la sève, car il serait appauvrit par la coupure… Mais l’effet bénéfique est que l’on peut le considérer comme un objet de science.”

Boris Cyrulnik, (Cyrulnik & Edgar Morin, Dialogue sur notre nature humain .L’unité dans la diversité), Paris, Marabout, 2021, pp. 16-17).

Ce chat ne pouvait pas distinguer les deux coqs dressés au-dessus de lui… voilà une différence établie entre votre chát et vous… même si vous ne pouvez pas capturer la souris sans colle… malgré votre intelligence… il faut toujours une interface… l’allégorie en est une… et historiquement prouvée ! Enfin arrêtons de faire les malins.

©Abdarahmane Ngaïdé

Share

Il écrit et ne s'arrete jamais d'écrire. Il est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages (essais & romans). Avec humour, philosophie, il raconte les lieux comme personne. Enseignant-Chercheur à UCAD, Abdarrahmane Ngaidé est un historien de formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *