Dubaï une « ville imprimée en 3D »

Dubaï (Émirats arabes unis – EAU) veut devenir une “ville imprimée en 3D”. Des sociétés veulent placer cette technologie au centre des futurs projets de construction dubaïote rapporte la chaine CNN.

C’est en 2015 que les premiers bureaux imprimés en 3D ont vu le jour dans l’émirat. En 2016, ce fut le tour des premiers bâtiments, construits en 17 jours. Tout récemment, l’une des deux grandes sociétés immobilières de Dubaï – à savoir Emaar Properties – a construit sa première maison imprimée en 3D. Le Comité National de l’Innovation des EAU avait évoqué un objectif ambitieux. En effet, il est question d’imprimer 25 % des bâtiments de la ville d’ici à 2030 !

L’ impression 3D permettrait entre autres, une plus grande durabilité des constructions, la réduction des coûts de construction et une utilisation plus efficace des matériaux. Quant aux acheteurs, ils pourront par exemple choisir le type d’isolant, ainsi que son épaisseur.

Pour Emaar Properties,  il s’agit de se positionner comme l’un des premiers utilisateurs des technologies dans cette ville. D’aprés son PDG Mohamed Alabbar, la société était pionnière du secteur de l’immobilier dans la région et souhaitait désormais inscrire Dubaï sur la liste des villes intelligentes et durables.

Toujours à la recherche de la dernière innovation, Dubaï est entrain de construire par ailleurs, un gratte-ciel d’un nouveau genre dans lequel les propriétaires n’auront aucune facture d’électricité à payer puisqu’à chaque étage, un espace de 60 centimètres, sera aménagé de petites éoliennes exposées au vent. Chaque appartement pourra tourner sur lui-même indépendamment des autres. Les Émirats Arabes Unis de porter à 7 % la contribution des énergies renouvelables dans la production d’électricité en 2020.

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *