Félicité, le film un hommage à la femme

 

Félicité, le film du réalisateur sénégalais, sorti en 2017, est un hommage à la femme battante, déterminée et libre. Chanteuse dans un bar de Kinshasa, la trépidante capitale congolaise, l’héroïne, incarnée par Vero Tshanda Beya Mputu, est frappée par un évènement malheureux. Son fils de 14 ans est victime d’un accident de moto. Pour prendre en charge les frais médicaux, elle engage une course folle dans les rues de Kin afin de rassembler les un million de francs et éviter l’amputation de la jambe à son enfant. Film poignant, il raconte la vie tumultueuse des mamans dans les grandes villes africaines. C’est un témoignage d’amour, de bravoure et de dignité que nous sert ici le réalisateur franco-sénégalais. Dans sa course folle, la maman désemparée croise l’espoir, la jalousie, la médisance et toutes formes de tentations. Amené par une Véro Tshanda Beya inspirée et à fond dans son personnage, le rendu est époustouflant. La musique originale du film est assurée par le groupe Kasaï Allstars, qui mélange tradition et électro, et celle d’Arvo Pärt, jouée par l’Orchestre symphonique de Kinshasa. Nous sommes entre transcendance et rythmes tambour battant.

Les presidents Kaboré (Burkina Faso) et Ouattara (Côte d’Ivoire) remettant l’Etalon au lauréat 2017

Pourquoi Kinshasa ? Interrogé par africavivre.com, Alain Gomis évoqua son souhait de raconter quelque chose des quartiers populaires.

« Cette ville représente l’Afrique. Tous les espoirs et toutes les craintes de l’Afrique. Dans cette ville, il y a tout pour y arriver. Ses difficultés politiques sont bien connues. La pression imposée par l’Europe pour la tenue des élections. Les questions complexes de géopolitique aussi. La musique congolaise, la créativité de la ville sont apparues après. En plus j’avais vu quelques vidéos du groupe de musique Kasaï Allstars (Ndlr : groupe de musique tradi-moderne congolais) » a t-il expliqué.

Félicité est le quatrième film D’Alain Gomis. Présenté à la Berlinale 2017, il y décroche le Grand Prix du Jury. La même année, il est couronné au Fespaco en recevant le prestigieux Étalon d’or de Yennenga.

Credit photo: Trigon Film

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *