Dix bonnes raisons de consommer des légumineuses (FAO)

 Le 10 février est la Journée mondiale des légumineuses. Consacrée par la résolution A/RES/73/251 de l’Assemblée générale des Nations Unies, la journée, dont c’est la première édition, émane d’une proposition du Burkina Faso. Elle fait suite au succès suscité par l’Année internationale des légumineuses organisée par la FAO en 2016.

Haricots, pois chiches, niébés, lentilles, pour ne citer que celles-là, sont de la famille des légumineuses et ont des avantages nutritionnels reconnus. Afin de sensibiliser les populations mondiales sur la richesses de ces semences, la Journée a été instaurée. Semences nutritives, elles contribuent à des systèmes alimentaires durables et à un monde de #FaimZéro.

Ces petites graines multicolores sont l’un des aliments naturels les plus nourrissants depuis la nuit des temps. Dix bonnes raisons d’en manger…

1. Les légumineuses sont naturellement pauvres en gras et ne contiennent pas de cholestérol, ce qui peut contribuer à réduire les risques de maladies cardiovasculaires.

2. Les légumineuses sont également pauvres en sodium. Le chlorure de sodium – le sel – contribue aux problèmes d’hypertension. Or, ceux-ci peuvent être évités en consommant des aliments à faible teneur en sel, comme les légumineuses.

3. Elles sont une excellente source de protéines d’origine végétale. Chose étonnante, 100 grammes de lentilles sèches contiennent 25 grammes de protéines ! Pendant la cuisson, les légumineuses absorbent une grande quantité d’eau, réduisant ainsi la teneur en protéines des lentilles d’environ 8 pour cent. Cependant, en accompagnant vos légumineuses de céréales, vous pouvez encore augmenter la qualité des protéines de votre repas, en associant par exemple des lentilles avec du riz.

4. Les légumineuses sont une source importante de fer. La carence en fer est considérée comme l’une des formes de malnutrition les plus répandues et constitue l’un des types d’anémie les plus courants. Pour améliorer l’absorption du fer, il est donc conseillé de mélanger aux légumineuses des aliments contenant de la vitamine C (du jus de citron sur un curry de lentilles par exemple).

5. Les légumineuses sont riches en potassium, ce qui protège le coeur et joue un rôle important dans les fonctions digestives et musculaires.

6. Les légumineuses sont souvent citées parmi les aliments les plus riches en fibres, nécessaires pour favoriser le bon fonctionnement du système digestif et utiles pour réduire les risques de maladies cardiovasculaires.

7. Les légumineuses sont une excellente source d’acide folique – une vitamine B naturellement présente dans de nombreux aliments – essentielle au bon fonctionnement du système nerveux et particulièrement importante pendant la grossesse pour prévenir les anomalies du tube neural du fœtus.

8. Les légumineuses peuvent être conservées pendant une longue période de temps et peuvent ainsi contribuer à accroître la diversité des régimes alimentaires, en particulier dans les pays en développement.

9. Les légumineuses sont des denrées alimentaires qui présentent un indice glycémique peu élevé. Elles contribuent à la stabilisation des taux de sucre et d’insuline dans le sang, ce qui en fait un aliment adapté pour les diabétiques et un aliment idéal contrôler son poids.

10. Enfin, les légumineuses sont naturellement exemptes de gluten. Elles constituent donc une alternative idéale pour les personnes souffrant de maladies cœliaques.

 

Source: www.fao.org/fao

Crédits :m.simplyscience.ch

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *