Deliya ou la chanson de la jeune orpheline par Baaba Maal

L’histoire d’une chanson 

Deliya ou la chanson de la jeune orpheline, interprétée par Baaba Maal

Deliya est une chanson consolatrice créée par une jeune orpheline du Fouta Tooro (Sénégal) du nom de Farmata Hawa. Cette jeune orpheline était maltraitée par sa tante sous les yeux de son oncle. Ainsi elle était condamnée à une vie médiocre baignée de maltraitance et de tristesse. De cette malheureuse situation va naître la chanson Deliya qui va devenir l’une des plus belles plages musicales traditionnelles du Fouta Tooro.

Ainsi pour se consoler et prendre une revanche sur la vie Farmata Hawa va chanter tous les jours la tristesse de sa vie quotidienne. Ainsi on peut aussi dire que Deliya est une chanson d’espoir. Tant qu’il y a la vie, il y a toujours l’espoir même s’il est toujours vrai que personne ne peut remplacer un père, une mère ou des frères car c’est un manque absolu. Chaque jour amène ses surprises agréables ou désagréables; ainsi l’essentiel est de tenir bon parce que quelle que soit la durée de la nuit, le soleil apparaîtra. Pour info, Farmata Hawa est devenue aujourd’hui une vieille dame et vit toujours dans la contrée du Fouta Tooro (Sénégal). Il n’y a pas de peine sans fin.

La chanson a été reprise par beaucoup de chanteurs Haalpulaar (Peul). Ainsi c’est ce qui fait d’elle un standard de la musique Pulaar.
Cette chanson a été revue, réinterprétée et modernisée par Baaba Maal en 1990. On peut la classer aujourd’hui parmi les tubes de Baaba Maal pour ne pas dire chefs-d’œuvre.

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *