COVD-19: L’UA nomme un groupe d’envoyés spéciaux pour mobiliser des fonds

Le Président de l’Union Africaine (UA), le Président de la République d’Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa a nommé Dr Ngozi Okonjo-Iweala, Dr Donald Kaberuka, MM. Tidjane Thiam et Trevor Manuel en tant qu’envoyés spéciaux de l’Union Africaine. Ils seront chargés de mobiliser le soutien international aux efforts de l’Afrique pour relever les défis économiques auxquels elle sera confrontée à la suite de la pandémie de COVID-19.

Les défis post coronavirus seront nombreux pour l’Afrique et ses économies déjà faibles et qui sont durement éprouvées en ces dernières semaines: un plan de relance global pour l’Afrique, mettre le problème de la dette sur la table, renforcer les systèmes de santé dans les pays pauvres. Tout ceci ne pourra se faire sans le soutien de la communauté internationale selon Cyril Ramaphosa.

Dans cette perspective, les Envoyés Spéciaux que vient de nommer l’UA, seront chargés de solliciter un soutien rapide et concret, comme l’ont promis le G20, l’Union Européenne et d’autres institutions financières internationales renseigne un communiqué de l’UA reçu ce jour. Il s’agit pour le Président Ramaphosa de mettre les partenaires devant leurs responsabilités.

« L’impact de la pandémie de coronavirus a été mondial et cela nécessite une action internationale coordonnée pour permettre à tous les pays de réagir efficacement, mais en particulier les pays en développement qui continuent d’assumer un fardeau historique de pauvreté, d’inégalité et de sous-développement » a déclaré le Président de l’UA.

Okonjo-Iweala, ancienne ministre des Finances  du Nigéria et directrice générale de la Banque mondiale, Donald Kaberuka, ancien ministre des Finances du Rwanda et ancien président de la Banque Africaine de Développement (BAD), Trevor Manuel, ancien ministre des Finances  de la République d’Afrique du Sud et Tidjane Thiam, ancien directeur général du Credit Suisse et ancien PDG de Prudential, tous de brillants économistes ou banquiers, ont été choisis pour leur riche expérience dans la gestion et la recherche de fonds mais aussi pour leur capacité à travailler dans l’urgence.

À en croire le Président Ramaphosa, il faut agir vite au risque de voir les économies africaines s’effondrer avec la pandémie actuelle.

« L’Union africaine est extrêmement encouragée par le soutien qui a été apporté jusqu’à présent par la communauté internationale. C’est un signe qui prouve qu’en tant que nations du monde, nous sommes tous dans le même bateau. Nous devons maintenant nous concentrer sur les efforts visant à mobiliser toutes les ressources à notre disposition pour nous assurer que cette pandémie est contenue et qu’elle n’entraîne pas l’effondrement d’économies et de systèmes financiers déjà en difficulté sur le continent » a plaidé le Chef de l’Etat sud-africain.

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *