Commentaire du Jour de Gloire…Cirid et une balafre

( chronique, il y a cinq ans…)

Notre Président vient de recevoir une distinction dont notre Sénégal devrait véritablement s’enorgueillir Le Centre Indépendant de Recherche et d’Initiative pour le Dialogue (CIRID) vient de créer « Le Prix Macky Sall pour le Dialogue Politique ». . Ce prix selon le CIRID a été proposé pour je cite: « stimuler la naissance puis la consolidation d’un esprit d’écoute et de tolérance mutuelles favorables à la résolution pacifique des conflits », fin de citation. Il faut dire que ces genevois un peu bobos avaient été tout comme nous d’ailleurs bluffés par la décision de faire du 28 MAI la « Journée du Dialogue National », qui comme toute formule de ce type ne mange pas de pain, surtout dans un pays où nombres ne mangent pas de pain du tout… C’est pas drôle je sais…

Vu de Genève, ce type de passe-temps tropical à s’amuser de mots creux a tapé dans le mille. « Prix Macky Sall pour le Dialogue Politique » Il a de la gueule ce prix, vraiment, surtout dans un pays où dès qu’une pensée divergente de celle officielle estampillée APR s’exprime, des fantassins du pouvoir foncent toute bave dehors sur l’impétrant et lui taillent un costard entre diffamation et prison, allant dans certains cas jusqu’à s’immiscer dans la vie privée de personnalités politiques et évoquer leurs divorces. Suivez mon regard… D’autres qui ont eu le malheur de dévoiler certaines pratiques nauséabondes sont virés de la Fonction Publique, avec toujours le chœur des vierges effarouchées par un crime de pensées divergentes et non-émergentes, qui vient renier toute idée d’opposition à la pensée unique qui nous envahit le bulbe rachidien.

Nous sommes anesthésiés par ce consensus mou, qui réduit l’opposition au « Collectif Y’En a Marre » ou aux émissions interactives où les citoyens se lâchent, ou encore aux « Revues de Paresse » théâtralisées durant lesquelles les comportements les plus infâmes font rigoler nos compatriotes au lieu de les indigner… C’est d’ailleurs l’unique raison pour laquelle ces « revues de presse rigolotes » sont tolérées. La balafre qui va barrer le visage de notre si belle démocratie a pour nom le délit d’ambition qui frappe tout homme politique qui ose exprimer ses visions pour son pays, hors du raffut des griots hurlant les bienfaits du Sénégal Emergent…Qui va bientôt devenir « Plan Sénégal Enervant » si on n’y met pas le holà…

Macky Sall devrait méditer cet adage qui veut qu’« A gouverner sans opposition, on administre sans talent. »
Sinon, après le CIRID, il va même devoir s’enorgueillir du Cauri d’Or… C’est dans la même veine. Faut juste payer…

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *