BLACK MAMBA ATTITUDE EN DIX CITATIONS

La star américaine du basket, Kobe Bryant, qui a trouvé la mort dans un accident d’hélicoptère dimanche, près de Los Angeles était un athlète hors-pair. un leader qui voulait inspirer les plus jeunes. S’il doit tout au basket, il a su malgré tout, arrêter sa carrière et s’inventer une autre vie, tout aussi riche, en dehors des parquets. « Ma vie ne se résume pas au basket » aimait-il dire. La preuve avec cet Oscar et cet Emmy Sport Award pour son court-métrage « Dear Basketball » l’année dernière. Engagé par ailleurs pour la cause des noirs, il n’avait pas hésité à verser 1 million de dollars au National Museum of African American History and Culture pour l’aider à se développer. Kobe Bryant avait pleins de projets dont des livres pour enfants. Il avait soif de transmettre et aider les plus jeunes à faire face à la vie.  En bon leader c’était un homme de paroles. Il s’est prononcé sur pleins de sujets: le travail, le succès, le racisme, la politique… Retour sur dix citations cultes qui définissent assez bien l’esprit Black Mamba. 

 

« Ce n’est pas quelque chose que j’attendais. Quand j’étais enfant, j’avais en quelque sorte l’objectif de gagner des championnats et toutes sortes de choses. Être dans l’industrie dans laquelle je suis maintenant. Ce n’est pas quelque chose qui était prévu. Il n’était pas prévu non plus que je gagne un Oscar. »

« Je dis à mes enfants, regardez dans le miroir et pensez à ce que vous avez fait aujourd’hui. Et puis je leur dis qu’ils doivent se poser la même question année après année. Dans cinq ans, dans vingt ans. Parce que la vie n’est pas facile.Personne n’obtient rien d’un claquement de doigt. Créer son propre chef-d’œuvre est un processus qui prend plusieurs années. »

« J’aime inspirer les enfants ou leur fournir des outils qui vont les aider et leur dire vous devez faire ce que vous aimez.Si vous vous demandez constamment pourquoi vous faites des choses, peut-être que ce n’est pas ce que vous voulez, peut-être que ce n’est pas dans votre cœur. »

« Entraîner des jeunes sportifs est tellement important qu’il faut le prendre très au sérieux parce que vous devez contribuer au développement émotionnel des jeunes enfants. C’est donc comprendre qu’il ne faut pas être trop critique et qu’il y aura des erreurs. »

« Le racisme est une chose qui fait partie de notre culture depuis un certain temps. Même si nous avons fait des progrès, il reste beaucoup à faire pour le combattre. Le combattre passera par l’éducation. L’éducation est la chose la plus importante. Je pense que parler et prendre position aussi est nécessaire. »

« En tant que président, vous devez servir tout le monde, pas seulement vous-même. Vous devez contrôler ce que vous dites. Le Président actuel enflamme plutôt que de servir. »

« Je suis si heureux pour Lebron, tout ce qu’il a accompli et continue d’accomplir, il est formidable. LeBron étant à LA, il fait partie de notre fratrie, de notre brotherhood, et nous devrions l’accueillir ainsi. Il faut l’apprécier et le célébrer. Ce qu’il fait est remarquable. »

“Je devais me séparer de moi-même. J’avais l’impression que tout me tombait dessus en même temps. Ça devenait vraiment perturbant. Je devais organiser les choses. Alors j’ai créé The Black Mamba.”

« Si vous me voyez me battre avec un ours, priez pour l’ours.J’ai toujours adoré cette citation.C’est la mentalité du Mamba. On n’abandonne pas. On ne bat pas en retraite, on ne fuit pas, on résiste, on conquiert. »

« La NBA ne me manque pas. L’entraînement, la préparation, oui… mais pas le jeu, pas les matchs. J’ai été vraiment chanceux de pouvoir jouer pendant 20 ans et là j’ai tourné la page.Quand je fais quelque chose, j’y mets tout mon cœur. Quand j’arrête quelque chose aussi, c’est pareil.  Il ne faut pas se laisser enfermer. Il faut vivre, il faut bouger, mettre un pas après l’autre, avancer tant qu’on peut. Mec, la vie est trop courte. »

 

 

.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *