À l’origine du football (part I)

Le football, tel que nous le connaissons, est né vers la fin du XIXème siècle en Angleterre quand la Football Association, toute première instance dirigeante de ce sport fut créée le 26 octobre 1863 pour jouer avec un ballon qu’il était interdit de jouer avec ses mains, pas plus que l’adversaire. Source:  multicollection 
Ce jour-là les partisans du rugby et les adeptes du football décident de se séparer. (A noter que la vessie de caoutchouc remonte à 1862) Le 20 juillet 1885 était fondée la Football Association Cup réservé au professionnels.
Né en 1855, le club de Sheffield passe pour le plus ancien de tous. En France c’est celui du Havre (1872), puis vient le Football Club de Paris (1879). La saison 1893-1894 voit se dérouler le premier championnat de France : le Standard Athletic Club en sort vainqueur…avec une équipe composé de 10 anglais et d’un Français.
Le football est ensuite admis aux jeux Olympiques de 1900 à Paris. La coupe de France à quant a elle débuté en 1918 : Olympique (club parisien) bat F.C. Lyon par trois à zéro. La coupe du monde, créée par le Français Jules Rimet, remonte à 1930. Ouvrier chez Peugeot et footballeur amateur au club de Sochaux, Lucien Laurent a marqué le premier but de cette coupe à Montevideo (cocoricooo). L’exploit eut lieu le 13 juillet, à la 19ème minute du premier match que la France remportera sur le Mexique par 4 buts à 1. Coupe qui sera gagnée par l’Uruguay, en battant en finale l’Argentine 4 à 2.

« La Grande-Bretagne n’a peut-être pas été le lieu de naissance du football, mais elle a été coup sûr son berceau et sa maison. Les cohortes romaines peuvent avoir planté la graine, mais le sol était bon, avec le tempérament de ces islanders faits pour la rude et vigoureuse dépense physique » Avant d’atteindre l’ère moderne avec sa forme actuelle, le football anglais connaît bien des aventures. Le terme football ne fait son apparition qu’en 1486 et les expressions ball play (jeu de balle) ou playing at ball (jouer au ballon) lui sont préférées. Mais ses origines, réelles ou supposées, se perdent dans la nuit des temps.

Dans toutes les civilisations humaines, la balle a laissés sa trace indélébile, et des témoignages par les Chinois d’avant Confucius ou les Egyptiens de l’époque.

En Egypte: On a retrouvé, à Beni Hassan, en Haute Égypte, des peintures représentant des scènes de jeux de ballon. » De nombreuses tombes de l’époque pharaonique contenaient des balles : « À Thèbes, dans des tombeaux égyptiens, on a trouvé des balles de son recouvertes de peau, et absolument faites comme les nôtres » écrit Frédéric Dillaye dans La fabuleuse histoire du rugby.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *