Dakar: Lancement du futur Bus Rapid Transit

 Le Sénégal a officiellement lancé, le lundi 28 octobre, le projet de Bus Rapid Transit (BRT) qui devrait relier le centre-ville de la capitale sénégalaise à sa banlieue d’ici 2022.

 

Le prochain Bus Rapid Transit sera réalisé sur un linéaire de 18,3 km entre Guediawaye et le centre-ville de Dakar.144 bus vont desservir 23 stations fermées. 300 000 voyageurs/jour sont attendus. Le lancement officiel de sa réalisation a été fait en présence du Président Macky Sall.

« Ce projet innovant s’inscrit au titre des engagements du Sénégal, dans le cadre de l’accord de Paris sur le climat, pour rendre Dakar plus vert et propre.Cela va améliorer la qualité de l’air tout en favorisant, entre autres, le report modal de la voiture particulière par les transports collectifs » a soutenu le Chef de l’Etat.

 Le coût des travaux est évalué à 300 milliards FCFA dont 15 % viendront du privé. L’Etat et le secteur privé local auront un total de 30 % dans le capital de la future société d’exploitation du BRT.

Est-ce la bonne réponse face aux lancinantes difficultés de la circulation à Dakar ? Ce projet va t-il régler les problèmes de transport dans la capitale ? Il le pourrait car diversifier l’offre de transport, en pensant à l’écologie, est la bienvenue.Toutefois force est de constater que nos routes sont déjà petites et les réduire encore afin de créer une voie exclusive pour les BRT semble tiré par les cheveux.

Par ailleurs, les populations attendent encore un TER, inauguré mais pas encore fonctionnel, et on leur promet un BRT. Tout cela jette un doute sur la crédibilité du projet. De plus, les supputations vont bon train quant au coût  réel de l’infrastructure. Seneweb, a comparé le BRT du Sénégal à celui du Ghana inauguré en novembre 2016.

« Le BRT Accra a officiellement démarré ses rotations, depuis le 1er décembre de la même année. Il ressort des investigations que nous avons faites que le Global Cost (coût global) de ce projet ghanéen est estimé à 102 Millions de dollars américain, soit environ 60,3 Milliards FCFA. Mieux encore, il est doté de 245 bus qui peuvent transporter jusqu’à 12000 passagers par heure, sur la liaison Kimbu-Adenta pour une distance de 20 km. Ce qui fait une différence de 236 Milliards FCFA » révèle le journal en ligne.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *