21 juin: Un monde sans musique ?

Ils sont artistes, acteurs, culturels ou simples mélomanes, ils répondent à une question: Un monde sans musique est-il possible ?  

Alune Wade, Roi? oui, mais surtout Chef… custo de la Bass (African Fast Food est son dernier album)

Alune Wade -Bassiste: « Un Monde sans musique C’est une guitare sans cordes Ça Sert à rien au Fait,Peut être s’en servir Violemment! La musique n’est pas un loisir, Vielle comme le monde, d’ailleurs elle a toujours jouée sa partition dans l’humanité ! Elle est vitale. »

 

 

Abdoulaye Diabaté, Maitre pianiste (Kora Jazz Trio)

Abdoulaye Diabaté- Pianiste:« Un monde sans musique serait un monde irréaliste, un monde dépourvu de sentiments quel qu’il en soit; la musique comme on dit est l’art de combiner les sons de manière agréable à l’oreille, mais aussi la musique et l’art en général est moyen d’expression des sentiments que ce soit le bonheur, l’amour, la peine en plus d’être un moyen d’expression directe. »

Cathy Crussy du Plessis, la reine du petit écran (VoxAfrica)

Cathy Crussy du Plessis- Journaliste: « La musique c’est le pouls d’une culture ou d’une société. Sans elle, la vie aurait un encéphalogramme plat ! »

Yannick Philip, amoureux de la musique et bon vivant

Yannick Philip- Hôtelier:  « La musique, c’est l’évasion. S’évader pour sortir de soi. Même si sortir de soi n’est pas forcément nécessaire, c’est un moment extrêmement  bon à vivre. Un monde sans musique serait un enfer à mon avis. »

 

 

Cheikh N’doye, Roi du Fulani Bass (Son Of Africa son dernier album)

Cheikh N’doye- Bassiste: « La musique est un mode de vie en lui-même. Nous l’écoutons au réveil, en voyage, au travail, avec nos amis et notre famille. Je crois que sans cela, nous vivrons dans un monde plus troublant. »

 

 

Mouhamadou Falilou Ndiaye, Etudiant et pro des rétros

Mouhamadou Falilou Ndiaye- Spécialiste des musiques anciennes:« Sans musique, ce monde n’aurait juste pas sa raison d’être car tout ce qui nous entoure est musique que ce soient les vagues des océans, le vent, les chants des oiseaux et même les pas que nous faisons sont en soi une forme de musique. Pour moi, la musique est un médium qui séduit et émeut en même temps. Elle apaise le coeur et les esprits en période de turbulence. »

Camille, « Guis-Guiss Bu Bess » c’est elle..

Camille Lomey Manageuse &Productrice: « Un monde sans musiques c’est comme un monde sans faune et flore : un monde triste et dépourvu d’énergies positives. La musique c’est une création des Hommes pour leur rappeler leurs vibrations intérieures et qu’ils sont bien vivants. »

 

 

Maitre Diokhané, avocat des Arts

Bara Diokhané- Avocat & mécène et collectionneur d’art:  » La nature est le plus grand et le meilleur ensemble musical. Imagine t-on la Vie sans la Nature? »

 

 

Aisha Deme, terroriste culturelle

Aisha Deme – Ingénierie culturelle Siriworo:« Un monde sans musique serait un monde qui manque d’un facteur essentiel de cohésion, d’harmonie sociale. Un monde qui manque de ce lien indéfectible entre toutes les races toutes les cultures. Enfin, qu’est-ce-que la musique : la musique est un miracle. »

 

 

Mohamed Sow, Critique et fin « connaisseur »

Mohamed Sow- Melomane Gère Habib Faye Memories (Facebook): « Un monde sans musique serait un monde de bruits qui n’ont aucun sens. A propos de sens, la musique est mon 6eme sens. »

 

Baaria Sara, voix du futur

Baaria Sara- chanteuse :  » Une vie sans musique? Impossible à imaginer car elle est présente partout. Dans la nature, partout on sent la musique avec le note qu’on entonne. Les sons existent déjà, ils sont dans l’air et nous font voyager. Ces sons nous animent. Personnellement je peux pas imaginer ce monde tellement la musique c’est la vie. »

 

Jean Philippe Rikiel, auteur-compositeur de génie tout simplement

Jean Philippe Rikiel- Pianiste: « La musique est l’art d’arranger les sons de façon harmonieuse. C’est la chose la plus inutile et la plus indispensable qui soit dans le monde. Que serait un monde sans musique ? Ça ne peut pas exister, il y aura toujours les oiseaux. Mais si par malheur ce monde existait, je ne pourrai pas y vivre. »
C.P: lyon.citycrunch.fr
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *